Mon circuit principal...

UN CIRCUIT 6 VOIES EQUIPE DIGITAL DAVIC...

 

Mon circuit principal, conçu pour les courses de vitesse et d’endurance a un développé total de 40 mètres et comporte 6 voies. Il est constitué de rails Carrera permettant ainsi d’y faire rouler aussi bien des modèles au 1/32éme, au 1/24éme et au 1/28éme (mon échelle favorite que je pratique quasiment exclusivement).

 

Son tracé a été dessiné par mes soins. Le circuit comporte une longue ligne droite de 11 mètres située juste devant les postes de pilotage. Ensuite des enchaînements de courbes à rayons variables se succédent pour arriver à la courte ligne des tribunes. Un léger virage sous le pont conduit alors à la ligne droite précédant une courbe banking de 180° de grand diamètre. A la sortie du banking, une petite ligne droite méne alors à deux courbes terminant sur la partie supérieure du pont et dont la descente arrive alors à un virage plus serré de 180° précédant alors la longue ligne droite initiale. Dans cet ligne droite, les autos au 1/28éme atteignent une vitesse voisine de 50 km/h.

 

 

 

Ce circuit est l'un des plus rapide de France car les autos les plus performantes arrivent à boucler le tour en un peu plus de 10 secondes.

 

 

Dans la grande ligne droite longue de 11 mètres du circuit, l'une des voies extérieures sert de voie des stands permettant ainsi aux pilotes d’arrêter leurs autos devant eux ; l’autre voie extérieure est la voie de "Stop and Go" dont la durée est fixée à 12 secondes et ce, automatiquement par un système de détection optique de l’auto à son entrée sur cette voie grâce à un timer électronique. Un feu clignotant s’éteint automatiquement pendant la durée de la pénalité et lorsque que cette dernière est effectuée ce feu s'éteint; le pilote peut alors faire reprendre la course à son bolide. 

 

Lors des courses en nocturne, ce circuit est éclairé.

 

 

Sa décoration circuit, faite par mes soins, permet de ne pas gêner la vue de la piste aux pilotes et de rendre assez facile et rapide le ramassage  des autos sorties de piste et leur remise sur le circuit.

   

Le circuit peut être alimenté :

- soit par une alimentation de laboratoire à tension de sortie réglable de 0 à 16 Volts délivrant un courant de 32 Ampères,

- soit par une alimentation de puissance à tension de sortie fixe de 18 Volts sous 30 Ampères.

 

Ceci permet d'y faire évoluer simultanément en mode digital 15 voitures.

 

 

 

Afin d'assurer un fonctionnement optima des autos en circulation sur le circuit, le circuit dernier est alimenté en 6 points distincts séparés par une égale distance  entre eux et de la'limenation. Pour chacun des 6 tronçons ainsi alimentés, les rails conducteurs ont tous été pontés entre eux par leur dessous (raccords filaires soudés à l'inox des rails conducteurs). Ceci a représenté un long travail surtout pour le spécialiste qu'est Jojo.

 

 

Bien que son utilisation privilégiée reste celle en mode digital, le circuit est aussi prévu pour une utilisation en analogique sur les 4 voies centrales. Un boîtier comportant des relais électriques permet une utilisation mixte (digital et analogique au choix pour les 1 voies centrales).

 

En mode digital DAVIC, il est possible d'y faire évoluer simultanément jusqu’à 15 véhicules. Les dernières évolutions de ce performant système  (le plus abouti à ce jour dans le domaine du slot-racing) permettent à la programmation de chaque voiture le réglage de la puissance de son freinage et celui de la nervosité de son moteur.

 

Chaque pilote dispose d’un poste de pilotage lui apportant une bonne vue d’ensemble du circuit. Il peut si il le désire, piloter debout ou assis.

 

 

Chaque poste de pilotage est équipé d’un prise XLR femelle pour y brancher une poignée de contrôle de qualité (poignée PARMA ou mieux poignée DAVIC par exemple) et d’un bouton poussoir permettant d'activer les aiguillages actifs du circuit pour changer de voie si la poignée utilisée par le pilote ne dispose pas d'un tel contacteur.

 

 

Durant les courses ou essais, les pilotes disposent de quatre moniteurs vidèos d’assez grandes dimensions leur permettant de connaître leur position respective, leur meilleur temps au tour (précision au 1/1000éme de seconde), le nombre total de tours effectués depuis le départ de la course par les voitures en piste et l’écart (en temps et en tour) les séparant entre elles. En sus, le commissaire de course au poste de contrôle dispose d'une sonorisation puissante pour commenter la course et annoncer les faits et d'un coupe-circuit de sécurité en cas de probléme.

 

 

Lors d’une sortie de piste d'unevoiture, les personnes assurant la remise des autos sur le circuit remettent l’auto sur la voie la plus près d’elles. Des aiguillages passifs ou commandés par les pilotes permettent à l’auto de revenir sur les voies centrales  pour rentrer de nouveau dans le trafic de la course.

 

Dans la grande ligne droite longue de 11 mètres du circuit, l'une des voies extérieures sert de voie des stands permettant ainsi aux pilotes d’arrêter leurs autos juste devant eux ; l’autre voie extérieure est la voie de Stop and Go dont la durée est fixée automatiquement par un système de détection optique de l’auto à son entrée sur cette voie et un timer électronique. Un feu clignotant s’éteint automatiquement pendant la durée de la pénalité et lorsque que cette dernière est effectuée ce feu s'éteint et le pilote peut alors faire reprendre la course à son bolide

 

 

 

Dans ce lieu, je privilégie particulièrement les rencontres avec d'autres amateurs de slot-racing, tout comme moi en organisant très régulièrement des courses amicales. On pourrait presque dire qu'il s'agit d'un "club privé" que je partage avec mes amis et copains sloteurs...

 

  

  

 

Vidéo d'un tour de circuit...